Archives de Tag: soul

Move on up de Curtis Mayfield

Par ce temps gris et humide, écoutons Curtis Mayfield, chanteur, auteur, compositeur de soul, funk et de rhythm and blues, décédé il y a bientôt 18 ans. Je vous propose Move on up, extrait de l’album Curtis (1970). 8’48’’ de bonnes vibrations ! « Move on up » peut être traduit par « Avance ». Un beau message pour 2018 !

Et voici la traduction des paroles (merci au site lacoccinelle.net pour cette traduction) :

Hush now child,
Chut, à présent petit(e)
And don’t you cry
Et arrête de pleurer
Your folks might understand you
Les tiens doivent apprendre à te comprendre
By and by
Et rapidement
Move on up
Avance
Towards your destination
En direction de ta destinée
You may find
Peut-être rencontreras-tu
From time to time
De temps en temps
Complications
Quelques complications

Bight your lip
Souris
And take a trip
Et pars
Though there may be
Peut-être se trouvera-t-il
Wet road ahead
Une route pavée d’embûches
You cannot slip
Tu ne peux pas trébucher
So move on up
Alors avance
And peace you will find
Et tu trouveras la paix
Into the steeple
Sous le porche
Of beautiful people
Des gens exceptionnels
Where there’s only one kind
Où tout le monde est ton égal

So hush now child
Alors chut, à présent petit(e)
And don’t you cry
Et arrête de pleurer
Your folks might understand you
Les tiens doivent apprendre à te comprendre
By and by
Et rapidement
Just move on up
Avance c’est tout
And keep on wishing
Et continue à espérer
Remember your dreams
N’oublie pas que tes rêves
Are your only schemes
Sont tes seuls objectifs
So keep on pushing
Alors persévère

Take nothing less
Ne te contente jamais du peu
Not even second best
Ou de la deuxième place
And do not obey
Et ne te laisse pas diriger
You must have your say
Tu dois avoir ton mot à dire
You can past the test
Tu peux passer le cap avec succès

Move on up !
Avance !

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

A nickel and a nail de Don Bryant

À découvrir en ce vendredi soir qui fleure bon les vacances ce magnifique morceau de Don Bryant, A nickel and a nail, issu de l’album Don’t give up on love (Ne renonce pas à l’amour). De la soul du sud des États-Unis comme on les aime, mélange de gospel et de blues, rappelant tout à la fois Otis Redding et Al Green. Sorti au printemps dernier, cet album est le deuxième de la carrière musicale de Don Bryant, 75 ans depuis le mois d’avril (respect !). Le premier est sorti en 1969. Un album qu’il dédie à sa femme, la chanteuse Ann Peeble.

 Allez, arrêtez tout et laissez-vous cueillir par ce morceau à la sensualité exacerbée.

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

More than material de Roseaux

Une petite perle de douceur entre jazz, blues et soul du groupe Roseaux issue de l’album éponyme doublée d’un texte fort intéressant sur l’être et le paraître. Le chanteur à la voix si suave se nomme Aloe Blacc. En 2012, il a rejoint un trio français conduit par le DJ et programmateur de Radio Nova, Emile Omar. Son interprétation a donné une impulsion phénoménale à ce morceau.

 

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

Robin McKelle, nouvelle diva du jazz ?

Attention, bijou de la scène jazz ! Originaire de Rochester dans l’État de New York, Robin McKelle, pas encore 40 ans, aligne déjà, de sa puissante voix d’alto, cinq albums dont le dernier Heart of Memphis est sorti en 2014. Avec elle, les standards des années 40 trouvent une nouvelle jeunesse et sans doute aurait-elle fait de beaux duos avec Ella Fitzgerald, Nina Simone, Aretha Franklin ou encore Tina Turner… mais pour cette dernière il n’est pas trop tard !

Robin McKelle se produira le 15 octobre prochain à Saint-Chamond dans le cadre du RhinoJazz Festival !

La voici dans I’m a fool to want you (Je suis fou de te vouloir), langoureux à souhait, composée en 1951 par Franck Sinatra, Jack Wolf et Joel Herron, chanson dédiée à Ava Gardner, qui sera reprise par Billie Holiday :

Et voici Heart of Memphis issu de l’album éponyme :

1 commentaire

Classé dans Musique maestro!

Denai Moore : de la soul qui donne la chair de poule !

« La valeur n’attend pas le nombre des années » dit l’adage. Le talent non plus. À tout juste 20 ans, Denai Moore, londonienne née en Jamaïque, nous offre quatre morceaux magnifiques dans un mini album intitulé I swore. Une voix splendide, perchée haut, un brin nostalgique, des textes qui ont du sens et de la profondeur, un piano qui vous emporte. De quoi bien commencer le week-end !

La voici dans I swore.

Pour découvrir d’autres morceaux de Denai Moore, rendez-vous sur son site : Site officiel Denai Moore

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!

Djazia Satour

Voilà une chanteuse étonnante ! Née en Algérie dans les années 80, Djazia Satour exerce son oreille aux sons de la musique de son pays ainsi que de la pop des années 60. Arrivée en 1990 à Grenoble, elle crée le groupe M.I.G. L’aventure durera six ans avant qu’elle ne fasse la route seule et nous offre l’album Klami mêlant sonorités orientales, blues et soul.

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!