Archives de Tag: musique

Ascenseur pour l’échafaud, Miles Davis

Je n’ai guère écouté les hommages rendus à Jeanne Moreau hier. Pas envie. C’est par la musique de Miles Davis que j’ai connu Jeanne Moreau et le film qui l’a révélée. Bien des années plus tard, je l’ai retrouvée dans le film de Luc Besson, Nikita (1990), où elle interprète, Amande, une femme d’un certain âge qui va ré-apprendre à Nikita, jouée par Anne Parillaud, l’art de la féminité. J’ai gardé en mémoire une ou deux citations de ce film qui ont spontanément rejailli hier, avec la voix si caractéristique de Jeanne Moreau, bien sûr : « Il y a deux choses qui sont sans limite, la féminité et les moyens d’en abuser » ou encore, Amande s’adressant à Nikita, lors de leur première rencontre : « Ma chère enfant pour le moment vous ne ressemblez pas à grand-chose. […] mais si nos efforts sont répétés et mutuels, et si le ciel nous est clément, nous finirons sûrement par vous donner forme humaine, étape intermédiaire et néanmoins nécessaire avant de devenir l’essentiel de l’homme : une femme ».

Pour le plaisir des oreilles et en souvenir de Jeanne Moreau :

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

Ouï de Camille

site-internet-Camille

Capture d’écran du site internet de Camille

Ouï, le dernier album de Camille qui sortira le 2 juin prochain porte bien son nom, tant il est réjouissant, tant il dit « oui » à la vie !

Je l’ai découvert en live le 16 mai dernier à La Coopérative de mai à Clermont-Ferrand où la chanteuse s’est arrêtée une soirée dans le cadre de sa tournée et c’est l’ensemble de son cinquième album qu’elle a interprété, avec bien sûr quelques incontournables dont le drôle et pétillant Paris.

Assister à un concert, que dis-je un spectacle, de Camille, c’est l’assurance de sortir joyeux, comblé, touché, émerveillé par tant de grâce et de créativité ! Et pourtant, peu d’effets de lumière sur scène, pas de cuivre, juste deux claviers et des percussions, trois musiciens, trois danseuses et Camille drapée dans une toge bleue dont elle se servira tout au long du spectacle de différentes manières. Et à la fin, les yeux mouillés, éreinté et heureux de tant de générosité, c’est l’envie de lui dire « merci ! » qui prédomine.

Je vous propose d’écouter l’une des chansons actuellement disponible sur le net, avant la sortie de l’album le 2 juin. Elle s’intitule Fontaine de lait. Beau, doux et sensuel.

et puis encore Seeds, extraordinaire en début de rappel, hymne à la vie, après le poignant Fille à papa, écrit pour son père récemment disparu.

Camille viendra à coup sûr enflammer le théâtre de Fourvière à Lyon le 20 juillet prochain. Pour découvrir toutes les dates, c’est par ici.

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

Wild fire de Laura Marling

L’année 2017 est décidément riche musicalement. Je vous propose de découvrir Semper femina, le sixième album de Laura Marling, jeune auteure, compositrice, interprète britannique. Un album folk intime où percent les influences de Neil Young et Joni Mitchell. Un « album-ode » à la féminité d’où son titre Semper femina, emprunté à Virgile. C’est doux, mélancolique, langoureux… tout simplement magnifique.

Et Laura Marling n’a que 27 ans ! Prometteur !

Et voici Wild Fire…

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

Le grand amour d’Albin de la Simone

L'un-de-nous-Albin-de-la-Simone

En ce vendredi pluvieux, je vous invite à rester chez vous en compagnie du dernier album d’Albin de la Simone, L’un de nous. Un album ouaté aux sons enveloppants, des textes épurés sur l’amour, le couple, le temps dont les mots restent en suspens comme s’ils allaient vivre par eux-mêmes, comme un subtil parfum dans l’air ambiant. Un album éthéré.

Je vous propose d’écouter Le grand amour.

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

Hallelujah de Léonard Cohen

Jour infiniment triste. Léonard Cohen s’en est allé. Grand artiste. Merci monsieur Cohen.

 

Poster un commentaire

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts