Archives de Tag: moyen âge

« Taillable et corvéable à merci »

2322046f-604b-413f-a7ba-a9f68c45a560

Crédit photo : Fotolia | Sergey Nivens

Qui ne connaît pas cette expression et le sentiment fort désagréable qui s’en dégage pour qui a vécu la situation ? En entreprise notamment. Mais connaît-on son origine ?

Le mot « taillable » vient de la taille. Pas celle qu’on décline en centimètres ou en mètres mais l’impôt. Celui que les serfs devaient payer à leur seigneur. Je vous l’accorde, cela remonte à quelques années. C’était au Moyen-Age. En ce qui concerne le terme « corvéable », il se rapporte bien sûr à la corvée c’est-à-dire à des jours de travail – non payés cela s’entend – que le serf devait là encore au seigneur. Le droit du travail et les conventions collectives n’existaient pas encore.

Reste, dans notre expression du jour, les mots « à merci » qui signifie « selon le bon vouloir » parce qu’en réalité, le serf était à la merci du seigneur.

Voilà comment on obtient l’expression « être taillable et corvéable à merci » qui signifie « être exploité », « être celui ou celle à qui l’on réserve les corvées ». Cela dit, rien ne nous y oblige et savoir dire « non » est important, ne serait-ce que pour l’estime de soi !

Poster un commentaire

Classé dans Le mot de la semaine, Tous azimuts

De l’origine du mot « copain »

Crédit photo : Boris Ryzhkov - Fotolia.com

Crédit photo : Boris Ryzhkov – Fotolia.com

C’est en écoutant le jeu des 1000 euros hier que j’ai appris l’origine du mot « copain ». Au Moyen Âge, alors que les assiettes n’existaient pas encore, les repas étaient partagés à deux avec son voisin de table et ce qui faisait office d’assiette était une épaisse tranche de pain sur laquelle on déposait les aliments. D’où le mot « copain ».

En Italie et partout ailleurs désormais, les tranches de pain sur lesquelles sont déposées chiffonnade de jambon cru, tomates cerise et mozzarella, délicatement arrosées d’huile d’olive par exemple se nomment des bruschetta.

Poster un commentaire

Classé dans Tous azimuts