Archives de Tag: lecture

L’empathie se développe en lisant

Bcher und Herz

Crédit photo : Fotolia | Jenny Sturm

C’est le bilan des études réalisées sur l’influence de la fiction sur notre capacité à comprendre les autres, publié hier dans la revue Trends in Cognitive Sciences. Son auteur, Keith Oatley, professeur de psychologie appliquée à l’université de Toronto le résume ainsi au journal Le Monde daté du 20 juillet 2016 : « La fiction accroît notre expérience sociale et nous aide à la comprendre ». Selon le professeur, c’est à la fois « l’histoire racontée – et la manière dont elle est racontée sur le plan littéraire – mais aussi les processus d’inférence que nous activons pour comprendre les personnages de roman et notre implication émotionnelle qui développerait notre empathie ». En conclusion, cet été, lisez, lisez, lisez !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Lu dans la presse, Tous azimuts

Les jeunes ne lisent plus ? Pas si sûr !

Entre autres clichés que la génération qui a plus de 20 ans a en tête : « les jeunes ne lisent plus. Le livre est en danger et blablabla et blablabla… ».

Mais est-ce si sûr ? Une nouvelle tendance se fait jour à travers les « booktubers ». Pardonnez ce « néologisme » mais c’est le mot consacré. Les « booktubers » sont des vidéastes qui aiment passionnément les livres. Pour en parler, ils préfèrent se filmer plutôt que d’écrire et diffusent leur « critique filmée » sur Youtube.

Qui sont ces « booktubers » ? Majoritairement des filles, d’une vingtaine d’années, branchées réseaux sociaux et YouTube, aimant lire et souhaitant partager cette passion.

Je vous laisse juger par vous-même :

Au-delà de la prestation, intéressons-nous à ce que cela dit de la jeunesse et plus généralement de notre société. D’après le magazine L’Express, les « booktubers » seraient 200 en France et certains afficheraient près de 30000 abonnés, du même âge ou plus jeunes. Que cherchent-ils ? À partager une passion certes mais probablement à s’identifier comme appartenant à une communauté particulière, avec ses codes, son langage, sa culture – très marquée numérique mais pas seulement puisqu’ils achètent des livres au format papier ! – chacun y allant de son commentaire. Bien sûr, les livres présentés ne sont pas les classiques de la littérature française ou étrangère. Mais là encore, cela nous donne une indication sur ce que les jeunes aiment. Et on est loin du conte de fées ! Les jeunes aiment les contre-utopies, les mondes parallèles dans lesquels des personnages – auxquels ils peuvent s’identifier – doivent survivre dans un monde hostile où tout est très organisé, planifié pour ne pas dire dirigé par une poignée de personnes – métaphore de la société dans laquelle nous vivons ou de la cellule familiale ? Confrontés dans ces sagas à des situations de plus en plus difficiles, ils se surpassent pour renaître à eux-mêmes… Peut-être cela raconte-t-il, d’une autre manière, les bouleversements qu’ils vivent durant cette difficile période de l’adolescence…

Poster un commentaire

Classé dans Lu dans la presse, Tous azimuts

Palabres et lecture

lecteur et parleurs Madrid-mai2013-4482

J’ai pris cette photo à Madrid en mai dernier. J’ai aimé la tranquillité qui se dégage de cette scène, sur cette place en plein cœur de Madrid.

Poster un commentaire

Classé dans Déclic, La photo de la semaine

Lecture et voyage

Une mauvaise nuit m’a permis de surfer un peu ce matin entre 4h00 et 6h30. Je me suis longuement attardée sur le site de Libération, qui dans sa rubrique « Blogs/vos photos », publie les photos que des amateurs leur envoient. J’en ai vu de superbes. Celle dont la citation suit a accroché mon regard. Sur un mur rouge défraichi qu’on devine là depuis des années, cette citation : « La lectura es el viaje de los que no pueden tomar el tren ». Autrement dit, «  La lecture est le voyage de ceux qui ne peuvent pas prendre le train ». C’est signé « F. Croisset ». Au pied du mur, un chien, du genre berger allemand, attend tranquillement. Pour voir cette fameuse photo signée Peggy Nicolaï et prise dans le quartier de La Boca à Buenos Aires en Argentine, c’est par là :

http://photos.blogs.liberation.fr/vosphotos/2012/01/-le-chien-voyageur-de-la-boca.html

D’après les quelques recherches que j’ai pu faire, « F. Croisset » pourrait être, bien qu’il manque la particule, Francis de Croisset. De son vrai nom Franz Wiener, c’était un auteur dramatique, romancier et librettiste de la fin du XIXe siècle. Si vous en savez plus, n’hésitez pas!

Poster un commentaire

Classé dans Déclic, Durant ce siècle ou avant, ils ont dit...