Archives de Tag: femme

« Manterrupting »

cool grandma stands for her right

Crédit photo : Fotolia | Giorgiomtb

Derrière ce néologisme anglais, contraction du mot « man » (homme) et « interrupting » (action d’interrompre quelqu’un), se cache une habitude très masculine… Le fait d’interrompre les femmes lorsqu’elles prennent la parole. Constat basé sur une observation par-ci par-là et mu par une rage féministe précisément le 8 mars déclaré journée internationale des droits des femmes ? Point du tout.

Une série d’études – dont la première remonte à 1975 et a été menée sur le campus de l’université de Santa Barbara en Californie – montre en fait que le « manterrupting » « est une règle qui gouverne tous les échanges entre hommes et femmes, qu’ils aient lieu dans les bureaux, les cafés, les écoles ou les familles » écrit la très rigoureuse Anne Chemin, dans le supplément Idées du journal Le Monde daté du 4 mars dernier.

Un exemple facile à vérifier ? Lors du troisième débat télévisé des primaires de la droite et du centre, Nathalie Kosciusko-Morizet, loin d’être une novice en politique, a été interrompue pas moins de 27 fois contre 9 pour Alain Juppé, 10 pour Jean-François Copé, 11 pour Jean-Frédéric Poisson, 11 pour Bruno Le Maire et 12 pour François Fillon et Nicolas Sarkozy.

Une tendance qui ne s’exprimerait que dans le milieu politique ? Là encore, pas du tout ! En 2015, deux chercheurs américains, Adrienne B. Hancock et Benjamin A. Rubin, ont analysé 80 conversations entre 40 participants – 20 femmes et 20 hommes. Les sujets de conversation sont volontairement « neutres » c’est-à-dire choisis pour éviter d’emblée un « étiquetage féminin ou masculin ». Résultats publiés dans le Journal of Language and Social Psychology : au cours d’une conversation de trois minutes, les femmes interrompent les hommes une fois contre 2,6 fois pour les hommes. Même constat dans les entreprises. Les résultats – publiés en 2012 – de l’étude réalisée par l’experte en psychologie sociale américaine, Victoria L. Brescoll, qui consistait à demander à 156 personnes de noter sur une échelle de 1 à 7 la compétence, l’efficacité, l’avenir professionnel et l’aptitude au leadership de deux types de manageurs, sont édifiants. D’un côté les manageurs qui « parlent beaucoup, se mettent en avant et font volontiers état de leurs opinions personnelles ». De l’autre, ceux qui sont « discrets et s’expriment peu en réunion ». Les hommes de cette deuxième catégorie ont été jugés comme peu aptes à diriger. En revanche, ceux du premier type ont obtenu de très bonnes notes. Sans doute logique ! Oui mais non ! Car lorsque ce sont des femmes qui s’expriment beaucoup, y compris leurs opinions personnelles, elles obtiennent de très mauvaises notes alors que celles qui se montrent plus discrètes réalisent de bons scores !

Bref, la lutte pour l’égalité des droits entre les hommes et les femmes n’est pas terminée. Article disponible sur demande en passant par ce blog !

Et en bonus, je vous invite à consulter le très intéressant site Les Glorieuses et à acheter ou consulter le magazine Le 1 du jour intitulé « Sexisme feu sur les clichés ».

Et n’oubliez pas chères femmes du monde, aujourd’hui, votre journée se termine à 15h40 car vu la différence de salaire qui existe encore à poste égal, entre les hommes et les femmes, après 15h40, vous travaillez gratos !

Publicités

1 commentaire

Classé dans Le mot de la semaine, Lu dans la presse, Tous azimuts