Archives de Tag: Charlie Hebdo

« La couille molle de Matignon »

Site-CharlieHebdo-231015

Ces termes sont inhabituels sur ce blog, je vous l’accorde. Ce sont ceux qui accueillent l’internaute sur le site de Charlie Hebdo qui, neuf mois après l’attentat qui a fait 12 morts, « redécolle » comme l’indique un dessin dans la têtière du site. Sur ce dernier désormais – laissé à l’état de page statique depuis janvier -, un texte exclusif signé par un journaliste de la rédaction et un dessin, synthèse aux traits de l’actualité. L’édito de Riss sera aussi consultable chaque semaine et une version anglaise sera disponible pour « permettre au plus grand nombre de mieux appréhender Charlie Hebdo ». Finalisation dès janvier 2016. Et en attendant, n’oubliez pas, Charlie c’est : https://charliehebdo.fr/charlie/

Poster un commentaire

Classé dans Lu dans la presse, Tous azimuts

Sortie posthume

La capacité de s'aimer-Elsa-Cayat

Son nom était fort peu connu avant le 7 janvier. Puis il a été prononcé quasiment en boucle sur les ondes et les écrans avant que le temps ne commence à faire son œuvre. Psychanalyste, Elsa Cayat intervenait deux fois par mois chez Charlie Hebdo pour lequel elle écrivait la chronique « Charlie Divan ». Elle est tombée sous les rafales de balles avec ses compagnons qu’étaient Cabu, Wolinski, Charb et les autres le 7 janvier dernier. Sorti en mai aux éditions Payot, entre deux longs week-end printaniers, le livre qu’elle avait terminé juste avant la tuerie, La capacité de s’aimer, mérite d’être remis sur le devant de la scène. Son essai « appelle [chacun d’entre nous] à la possibilité d’être soi, seul accès possible à l’amour », pour réinventer le vivre-ensemble. Et voici ce qu’Elsa Cayat écrit :

« La capacité de s’aimer, c’est celle de rompre cette chaîne, tant individuelle que sociale, celle de prendre son destin en main et son désir au sérieux. La capacité de s’aimer, c’est être face à sa terrifiante capacité d’agir, au risque de prendre des coups. La capacité de s’aimer, c’est être à la barre de sa propre responsabilité, ne plus se cacher, craindre mais regarder sa crainte en face, ne plus haïr, ni se haïr ».

Poster un commentaire

Classé dans Les p'tits nouveaux!, Tous azimuts

Cartouche

« CARTOUCHE : nom masculin – encadré rectangulaire contenant des éléments narratifs d’un dessin. Nom féminin – munition d’une arme de guerre ou de chasse comprenant un projectile.

Le 11 janvier 2015, nous nous sommes levés pour rendre hommage aux victimes des attentats de Charlie hebdo. En réponse aux atrocités commises, nous avons répondu par un message d’humanité car, en France, la Liberté est notre raison d’avancer ».

C’est ainsi que Clément Lefer, réalisateur, présente son film sur la marche républicaine. Une journée historique qui nous oblige. Qu’allons-nous en faire ?

Cette vidéo est en haute définition. Elle est donc un peu longue à télécharger. Patientez. Elle est vraiment très touchante.

Pour en savoir plus sur le travail de Clément Lefer, c’est par là : Clément_Lefer

1 commentaire

Classé dans Tous azimuts

« Tu veux que je te fasse un dessin ? »

Crédit OKEA - Fotolia

Crédit OKEA – Fotolia

Cette expression sur laquelle je n’ai guère trouvé d’information en termes d’origine me semble tout indiquée à la veille de la sortie de Charlie Hebdo, 8 pages au lieu des 16 habituelles, 3 millions d’exemplaires au lieu des 60 000 hebdomadaires, en kiosque pendant 8 semaines.

Je ne vous fais pas un dessin ?

2 Commentaires

Classé dans La photo de la semaine, Tous azimuts

32 secondes pour Charlie

Depuis dimanche soir, la plupart des chaines de télévision diffusent le spot de soutien à Charlie Hebdo lancé par les associations Presse et Pluralisme et Reporters sans frontières.

Sur la chanson de Georges Brassens Quand les cons sont braves interprétée par Maxime Le Forestier défilent, 32 secondes durant, des images prises hier lors de la marche républicaine : des hommes, des femmes, des enfants, des jeunes, des moins jeunes, des minces, des plus ronds, des blond(e)s, des brun(e)s, des roux, des rousses, des jaunes, des noirs, des blancs… bref, une belle humanité amoureuse de la liberté d’expression et de la République porte l’écriteau « Je suis Charlie ».

Si vous aussi vous voulez aider Charlie Hebdo, connectez-vous sur le site J’aide Charlie

 

Poster un commentaire

Classé dans La photo de la semaine