Archives mensuelles : mars 2018

lekawalitteraire.fr

Capture d_écran 2018-03-27 à 21.02.00

Désormais, retrouvez le kawa littéraire sur http://www.lekawalitteraire.fr !

A tout de suite !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tous azimuts

« L’erreur est humaine »

laptop-820274_1920-fancycrave1

(c) Pixabay| Fancycrave1

Chers abonnés, vous avez dû recevoir un drôle de message dans votre boîte mail évoquant « les prénom et nom en gras, la typo Arial et le corps 12 ». Toutes mes excuses, c’est une erreur… bien humaine puisqu’elle provient d’un doigt ! Vous savez celui qui glisse malencontreusement sur une touche, une fenêtre qui s’ouvre et qui demande de confirmer ou non et le doigt qui retombe aussi lourdement que la première fois sur la touche « Entrée » ! Et hop ! L’affaire n’est pas dans le sac mais dans les tuyaux ! Quelques millisecondes plus tard, l’écran de l’ordinateur indique qu’un nouveau message est arrivé … Aïe, aïe, aïe !

La vérité ? Vous voulez la lire ? Le Kawa littéraire se refait une beauté en ce moment même. Un peu de blush mais pas trop, un soupçon d’eye-liner, quelques coups de mascara… Il sera très bientôt en ligne et miracle, sans messages publicitaires !

A très bientôt donc !

Poster un commentaire

Classé dans Tous azimuts

Êtes-vous cybercondriaque ?

Crédit photo : Fotolia | Production Perig

À chaque époque ses maux et ses mots ! Un cybercondriaque souffre de … cybercondrie c’est-à-dire d’une habitude consistant à se ruer sur Internet dès le moindre symptôme afin de chercher, parfois de manière compulsive, sur des sites d’informations sur la santé de quel mal il souffre. Une information en entrainant une autre, ces malades imaginaires 2.0 se retrouvent rapidement submergés par l’information médicale à disposition et posent, sans « grille de lecture » valable, un diagnostic. Forcément grave.

Poster un commentaire

Classé dans Le mot de la semaine, Tous azimuts

Livres suspendus

books hanging as decoration, Porto, Portugal

Crédit photo : Fotolia | Linda Caldwell

Vous connaissez sans doute déjà le principe du « café suspendu » ou de la « baguette en attente » ? C’est le café que vous commandez en plus du vôtre et qui sera mis en attente par le cafetier pour être offert à quelqu’un dans le besoin. Idem pour la baguette. Tous les commerçants ne pratiquent évidemment pas cette forme de vente solidaire venue d’Italie mais le concept se développe cependant. Et pas seulement pour les nourritures terrestres puisqu’un bouquiniste rouennais a étendu ce principe aux livres. Ainsi, dans la boutique de Monsieur Rêve – c’est comme cela qu’il se fait appeler -, des personnes peuvent acquérir un livre et verser un, deux ou trois euros de plus pour qu’un autre livre soit suspendu ou mis en attente, sur un fil tendu derrière la caisse. Cet acte permettra ensuite à quelqu’un ne pouvant s’offrir de livres d’en obtenir un sans avoir rien à débourser. La boutique se nomme « Rêve de l’escalier » et contient 55 000 livres d’occasion. Cerise sur le gâteau : le bénéficiaire du livre peut choisir lui-même son livre. Oui, le monde peut être joli à regarder et à vivre !

Poster un commentaire

Classé dans Tous azimuts

7 jours, 7 photos | 7

Jour 7. Pas d’humain. Pas d’explication.

IMGP2486 - copie

Poster un commentaire

Classé dans Déclic, La photo de la semaine, Tous azimuts

7 jours, 7 photos | 6

roues-1

Jour 6. Pas d’humain. Pas d’explication.

Poster un commentaire

Classé dans Déclic, La photo de la semaine, Tous azimuts

7 jours, 7 photos | 5

IMG_0616-060318-2

Jour 5. Pas d’humain. Pas d’explication.

Poster un commentaire

Classé dans Déclic, La photo de la semaine, Tous azimuts