Cleveland contre Wall Street de Jean-Stéphane Bron

cleveland-contre-wall-street

Cleveland dans l’Ohio intentant un procès à Wall Street, aux 21 banques du quartier d’affaires new yorkais, responsables, selon la ville, de la crise des subprimes de 2008. Si ce procès n’a jamais eu lieu dans les faits, la ville de Cleveland, dont 100 000 habitants ont été, au sens propre, expulsés de chez eux manu militari, a réellement sollicité un avocat en 2008 pour traîner les banques d’affaires devant les tribunaux. D’appels en recours interminables, le dossier n’a pas été instruit. Mais Jean-Stéphane Bron, réalisateur et scénariste suisse, s’est emparé de ce sujet, invitant chacun des « vrais » protagonistes – habitants spoliés, avocats des 21 banques et des habitants, courtiers, juge et jurés – de cette histoire, à venir s’exprimer devant la caméra et à dire ce qu’ils avaient préparé en vue du procès qui aurait dû se tenir. Un documentaire édifiant et désolant sur le gigantesque système de spoliation mis en place par les banques. Tourné en 2010, ce documentaire a fait l’objet d’une nouvelle projection au 26e festival du film documentaire « Traces de vies » qui s’est tenu à Clermont-Ferrand du 21 au 27 novembre dernier. À voir dès que l’occasion se présente !

Pour voir le documentaire, c’est ici: Cleveland contre Wall Street

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans ça tourne!, Tous azimuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s