Tête en l’air

En ce premier jour du mois de nov… non pardon, juin, une chanson de Jacques Higelin qui date de 1979, Tête en l’air, issu de l’album Champagne pour tout le monde. Histoire de ne se laisser abattre par rien ni personne.

« Sur la terre des damnés, solitaire,
Étranger, aux vérités premières énoncées par des cons,
Jamais touché le fond de la misère
Et je crie, et je pleure et je ris au pied d’une fleur des champs,
égaré, insouciant dans l’âme du printemps, cœur battant,
Cœur serré par la colère, par l’éphémère beauté de la vie.

Sur la terre, face aux dieux, tête en l’air,
Amoureux d’une émotion légère comme un soleil radieux
Dans le ciel de ma fenêtre ouverte
Et je danse, et je lance un appel aux archanges de l’Amour.
Quelle chance un vautour, d’un coup d’aile d’un coup de bec
Me rend aveugle et sourd à la colère à la détresse, à l’éphémère tristesse de la vie.

Sur la terre, face au ciel, tête en l’air, amoureux,
Y’a des allumettes au fond de tes yeux,
Des pianos à queue dans la boîte aux lettres,
Des pots de yaourt dans la vinaigrette
Et des oubliettes au fond de la cour…
Comme un vol d’hirondelles échappé de la poubelle des cieux… » Jacques Higelin.

Publicités

2 Commentaires

Classé dans Musique maestro!, Tous azimuts

2 réponses à “Tête en l’air

  1. domi

    Aujourd’hui, j’ai 46 ans. Cette chanson me ramène à mes 20 ans quand je l’écoutais en boucle. Merci pour le cadeau !

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s