Éteindre en nous ce feu

Beautiful stylish fire flames

Crédit photo : Fotolia | Lukas Gojda

« Éteindre en nous ce feu,

Qui mord, qui dévore ?

Mais que faire d’autre

Sinon rallumer

Un feu autrement

Plus puissant, plus libre,

Charnel-aérien,

À l’image de

La flamme initiale,

Ne trahissant rien,

Ne réduisant rien,

Mais transformant tout

En veillée

Nuptiale. » François Cheng, extrait du poème tiré du recueil La vraie gloire est ici. François Cheng, académicien, a été le parrain de la 29e édition de la semaine de la poésie qui s’est déroulée à Clermont-Ferrand du 12 au 19 mars dernier.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Les extraits, Tous azimuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s