Quand le mot « chômage » signifiait …

Chmage

Crédit photo : Fotolia | Rozol

… « Repos »!

Alors que l’Organisation internationale du travail annonce que les chômeurs représenteront, au cours de l’année 2016, 200 millions de personnes, le magazine Booksletter se penche sur l’origine et la signification des mots « chômage » et « chômeur ». C’est ainsi qu’on apprend que selon le philosophe Eric Lecerf, le mot « Chômage » a d’abord désigné un sacrifice puis la célébration de ce dernier. La célébration s’est ensuite muée en « fête » puis a désigné une « absence d’emploi ». Issu du grec « kauma » pour « calme », le terme « chômage » signifiait « repos ». Il est apparu en France au XIIIe siècle. Le Littré et le Larousse n’apportent guère de précision au XIXe siècle, le terme étant défini comme « le temps que l’on passe à ne pas travailler ». C’est l’industrialisation qui va finalement apporter le sens qu’on lui connaît aujourd’hui : « absence de travail salarié pour ceux qui en ont besoin ». Le mot « chômeur » n’apparaîtra qu’en 1876 avec pour définition « personne réduite au chômage » selon l’historienne Claire Bonici. Pas réellement de quoi faire la fête, en fait !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Lu dans la presse, Tous azimuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s