De l’importance de construire son propre destin pour sauvegarder la démocratie

Teleram-Cynthia-Fleury

À lire dans Télérama n°3424 daté du 26 août dernier et disponible en ligne ici : Entretien_Cynthia_Fleury_telerama l’excellent entretien entre Juliette Cerf, journaliste pour le magazine, et Cynthia Fleury, philosophe et psychanalyste, à l’occasion de la sortie de son livre Les Irremplaçables. Un essai pour tenter de répondre à la question, complexe mais ô combien passionnante : « Comment remettre l’individu, avec sa puissance créatrice et d’engagement, au cœur du collectif ? ». Les Irremplaçables avec un I majuscule, c’est toi, lui, elle, nous, vous, ils, elles, moi. À l’heure de l’individualisme forcené, des intégrismes et des populismes de tout bord, il est urgent d’entamer la réflexion.

Publicités

1 commentaire

Classé dans Lu dans la presse, Tous azimuts

Une réponse à “De l’importance de construire son propre destin pour sauvegarder la démocratie

  1. Rebelle feutrée

    Cet article est enthousiasmant.
    Se construire, c’est trouver son aventure singulière, se respecter, puis respecter l’autre, et ainsi renforcer le collectif, la citoyenneté et donc la démocratie.
    Le titre du livre est très beau. Nous ne sommes pas des chaînons remplaçables.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s