Fraîcheur, vous avez dit fraîcheur ?

Crédit photo | Fotolia - Givaga

Crédit photo | Fotolia – Givaga

 

Nous sommes nombreux à la rechercher en ce moment. Mais ne la redoutons-nous pas aussi parfois ?

Le soir venu, nous sentons tomber la fraîcheur. Elle est salutaire en cette saison mais nous remémore aussi que l’automne point lorsque nous la sentons arriver en septembre. Place au changement…Dans La Peste, Camus évoque ce revirement « Il [le temps] avait brusquement changé et les chaleurs tardives avaient tout d’un coup fait place aux fraîcheurs. Comme les autres années, un vent froid soufflait maintenant de façon continue. De gros nuages couraient d’un horizon à l’autre… ».

Attraper des fraîcheurs c’est-à-dire des rhumastimes momentanés dûs au froid ou à l’humidité, n’est pas souhaitable ni agréable sauf à ce que vous aimiez ressentir des douleurs dans chacune de vos articulations et à chaque mouvement ! Tout est possible !

Et puis, il y a la fraîcheur d’un accueil, d’un salut, d’un échange, qui marque la distance entre deux personnnes, le manque de cordialité. Plus appréciable est la fraîcheur d’un tissu en été, agréable à porter, léger, à l’effet presque sensuel. Et que dire de la fraîcheur d’un éclat de rire, d’un regard qui mêle à la fois candeur, pureté et grâce naturelle. Elle devient synonyme de bonne santé lorsqu’elle s’acoquine avec le teint ou d’une absence de fatigue sous la plume de Jules Amédée Barbey d’Aurevilly dans Memoranda, journal intime : « Lu et écrit jusqu’à onze heures avec attention et fraîcheur de tête ». La fraîcheur désigne aussi la nouveauté, celle d’une nouvelle par exemple, et ce qui a l’éclat du neuf, de la vie, de la jeunesse lorsqu’on parle de quelqu’un ou de l’aspect physique d’une personne.

Bref, à vous de choisir votre fraîcheur et bon dimanche !

Publicités

1 commentaire

Classé dans Le mot de la semaine

Une réponse à “Fraîcheur, vous avez dit fraîcheur ?

  1. DENOYER

    je choisis la fraîcheur d’un tissu, d’un éclat de rire, la fraîcheur en tant que nouveauté
    par contre celle où je ne peux rien faire est l’expression « n’est pas de la première fraîcheur » en parlant d’un être humain
    laissons au « grincheux » les qualificatifs négatifs de la fraicheur

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s