« Au temps pour moi » ou « autant pour moi » ?

Crédit photo - Farmer - Fotolia.fr

Crédit photo – Farmer -Fotolia.fr

 

Selon l’Académie française, cette question ne fait plus débat.

Cependant, au moment de l’écrire, je suis quasiment certaine que beaucoup d’entre vous – comme je l’ai fait – se posent la question de savoir comment écrire cette expression. Que signifie-t-elle ? C’est une manière de reconnaître son erreur et partant (et non par temps !) de reconsidérer les choses depuis leur début.

Cette expression a un passé militaire. « Au temps ! » s’utilisait (et s’utilise probablement toujours) pour commander la reprise d’un mouvement. Les militaires pouvaient ainsi s’entendre dire « Au temps pour les crosses ! », ce qui signifiait que le mouvement des crosses n’étant pas synchrone, le bruit qu’elles faisaient en touchant le sol était irrégulier, il fallait donc reprendre au début.

La graphie « Autant pour moi » existe cependant. Historien du langage, chroniqueur au Figaro Littéraire, écrivain et traducteur, Claude Duneton, décédé en 2012, a réfuté la thèse de l’Académie. Pour lui, l’expression signifiait « Je ne suis pas meilleur qu’un autre, j’ai autant d’erreurs que vous à mon service : autant pour moi ».

Si l’Académie française admet que cette graphie est courante, elle ne la reconnaît pas pour autant !

Le mystère reste donc entier mais nous voilà soulagés, les deux graphies existent et coexistent.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tous azimuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s