Le héron bientôt héros des Machines de l’île

Héron au trait-Nantes-0333

Sur l’île de Nantes, à l’emplacement des anciens chantiers navals, des bruits de machines-outils s’échappent des ateliers du Parc des chantiers. C’est ici que se construisent et prennent vie de gigantesques machines mobiles, qui sont autant d’hommages rendus à Jules Verne, Léonard de Vinci et à l’histoire industrielle de Nantes.

Voici l’un des croquis réalisés par les équipes de François Delarozière et Pierre Orefice, créateurs des Machines de l’île, représentant un héron. L’arbre aux hérons, structure en acier de 50 mètres de diamètre et 35 mètres de haut, surmonté de deux hérons, devrait être présenté au public en 2019.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Déclic, La photo de la semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s