De l’utilité de l’homme

La Nouvelle Héloïse de Jean-Jacques Rousseau

Dans Julie ou la nouvelle Héloïse – roman épistolaire relatant la passion amoureuse d’une jeune femme de la noblesse, Julie d’Étanges, avec son précepteur d’origine humble, Saint-Preux – Jean-Jacques Rousseau écrit en 1761: « Tout homme est utile à l’humanité par cela seul qu’il existe ».

Que dirait-il ce matin s’il lisait les « Une » de la presse ?

À propos du crash du Boeing 777 Amsterdam – Kuala Lumpur abattu, selon toute vraisemblance, par les séparatistes pro-russes avec des armes fournies par la Russie : « Abattu » (Aujourd’hui en France), « Guerre en plein ciel » (Libération), « Le crash du Boeing ravive la crise en Ukraine » (Le Figaro).

À propos du conflit israélo-palestinien et de ses répercussions en France et ailleurs : « Le supplice interminable de la population de Gaza assiégée et bombardée » (L’Humanité), « Le Vivre ensemble mis à l’épreuve » (La Croix).

 

Publicités

1 commentaire

Classé dans Durant ce siècle ou avant, ils ont dit...

Une réponse à “De l’utilité de l’homme

  1. Alain

    Il se réfèrerait sans doute à Plaute et dirait « homo homini lupus ».

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s