Invictus

Crédit photo : RapidEye - Istockphoto.com

Crédit photo : RapidEye – Istockphoto.com

Nelson Mandela est mort. Voici la dernière strophe du poème de William Henley intitulé Invictus qui a beaucoup aidé l’icône de la non violence lorsqu’il était en prison : « Aussi étroit que soit le chemin, bien qu’on m’accuse et qu’on me blâme, je suis le maître de mon destin, le capitaine de mon âme ».

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Durant ce siècle ou avant, ils ont dit..., Tous azimuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s