L’Ivre de Rufus

Couverture l'Ivre de Rufus-2-C’est un petit livre rouge…paru aux Editions Oscar Tango. Un petit livre qu’on croirait édité à compte d’auteur, avec sa reliure (faite main ?) tant il ne ressemble pas aux autres livres qui occupent les étagères des libraires. Sur sa couverture, l’image – ostensiblement collée, au format 5,5 x 14 cm – du comédien Rufus en tee-shirt blanc et chapeau de paille. Ce livre constitue son premier recueil de poésies, écrites à partir de bribes de notes prises ici et là. Les mots qui s’y expriment sont bruts, tombent comme des couperets, ne s’embêtent pas avec la bienséance, le « politiquement correct ». Ils ont, pour moi, quelque chose à voir avec l’amour la première fois : violent, intense, empressé, rugueux, maladroit. Très beau recueil … avec en prime la dédicace de Rufus !

Extrait, page 7 : « Stop !

Je rêve trop fort

Il me faut rentrer chez moi

Le bonheur au creux de la main

Je l’ai mangé sans doute.

La journée est enceinte

De la nuit qui tombe.

Je meurs en m’endormant

C’est ridicule de parler aux anges

Car mes larmes sont des pierres

J’ai cherché des absents

Et méconnu les présents

Les mots sont inutiles

C’est le cœur qui dessine. » Rufus.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Les critiques, Les extraits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s