Ecrits dans les marges de Danielle Bassez

Couverture Ecrits dans les marges de Danielle BassezUne femme évoque son père par les notes qu’il a prises en marge des livres qu’il dévorait. Parfois absconses, elles révèlent l’homme modeste épris de connaissances, celui qui s’interroge aussi sur sa condition, sa vie, la relation qu’il a eue avec sa femme et ses enfants. Texte hommage, texte d’amour qui ne dit pas son nom, Ecrits dans les marges s’adresse à chacun de nous et aux traces que nous laissons de notre existence à ceux qui nous survivront.

Extrait, page 33 : « Il taille à présent dans des roches dures. Il cherche des aspérités, après tout ce sable qui lui a coulé entre les doigts. Il a toujours aimé la montagne, son granit. Il s’attaque à des livres abrupts, froids, étincelants, aux arêtes bien découpées qui offrent des prises à l’intelligence, des œuvres philosophiques, scientifiques : Le Hasard et la nécessité, de Jacques Monod, L’œil et l’esprit, de Merleau-Ponty. Il progresse avec la même méthode, soulignant, plaçant ses marques comme on plante des pitons dans des parois. A cela s’ajoutent seulement quelques équations qu’il calligraphie sur des feuilles volantes, des schémas qu’il s’évertue à comprendre ». Danielle Bassez.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Les critiques, Les extraits

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s