A comme accent

Crédit photo : Adimas - Fotolia.com

Crédit photo : Adimas – Fotolia.com

Né en 1926, Jérôme Peignot est un auteur prolifique. Passionné d’écriture et de typographie – son père était directeur de la fonderie de caractères Deberny et Peignot -, il a notamment écrit, en 1967, De l’écriture à la typographie, ouvrage sur l’invention de l’écriture et son évolution vers la typographie et l’imprimerie. Et voici ce qu’il écrit au sujet des accents. A mes yeux, une merveille… « Les accents ne sont-ils pas comme des adieux, les dernières notations musicales de notre alphabet déchiré? C’est par eux, par ces touches sonores qui se posent sur les lignes que nos livres relèvent encore de la musique. Ne serait-ce que par le truchement de ses accents, une écriture bouge, papillonne, bourdonne. Ce tintamarre est celui de l’esprit. L’écriture bourdonne et la page est musicale. Et la ponctuation? Qu’est-elle d’autre, sinon la mise en musique des pages? Toute la littérature se réduit à une affaire de ponctuation. Le point et virgule est la pierre d’achoppement de toutes les plumes. »

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Durant ce siècle ou avant, ils ont dit..., Tous azimuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s