Le poète et la fleur

Crédit photo : Dionoanomalia - Fotolia.com

Crédit photo : Dionoanomalia – Fotolia.com

« Le poète dépend du monde comme la fleur de sa tige. Il passe sa vie à chercher l’équilibre, à répartir son poids, et c’est de cet exercice de jongleur que naissent les images, ces passerelles amovibles jetées au-dessus de l’abîme. » Ferenc Rakoczy, écrivain et psychiatre suisse et hongrois né en 1967.

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Durant ce siècle ou avant, ils ont dit...

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s