Renoir de Gilles Bourdos

Affiche Renoir de Gilles Bourdos

Très beau film que ce Renoir qui raconte à la fois le père, Pierre-Auguste, peintre de renom de son vivant, et le fils, Jean, qui deviendra, plus tard cinéaste. Entre eux deux, entre ce mâle au soir de sa vie entouré de multiples femmes, à la fois servante, ex amante, ex modèle, et le lionceau de 21 ans qui veut en découdre sur le front de la guerre de 14-18 comme pour s’affranchir du père, Andrée, jeune et magnifique modèle, à la peau blanche comme le lait et à la chevelure rousse. Elle arrive dans le domaine du peintre sur la Côte d’Azur comme par enchantement, comme les premiers rayons du soleil sur une nature en sommeil. Pour Pierre-Auguste Renoir, perclus de rhumatismes, Andrée constitue sa renaissance et un goût de peindre renouvelé. Pour Jean, en convalescence en raison d’une grave blessure au fémur, c’est une rencontre amoureuse sur le chemin de son père.

Ce film est comme un tableau de Renoir. Il égrène les sentiments et leur petite musique par petites touches, tantôt dans la fin d’une chaude journée d’été, à l’ombre d’un olivier, tantôt en pleine lumière. Michel Bouquet en Renoir est magistral tout comme Christa Theret et Vincent Rottiers, dans les rôles respectifs d’Andrée et de Jean.

Pour voir la bande annonce :

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans ça tourne!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s