La tentation de Venise

Crédit photo: Samott / Fotolia.com

Une fois n’est pas coutume, voici une expression du XXe siècle. Elle provient du titre du livre d’Alain Juppé publié en 1993 et exprime l’idée de vouloir se consacrer à autre chose, de changer de vie. Dans cet ouvrage, l’ex-ministre des Affaires étrangères de Nicolas Sarkozy s’interroge sur l’intérêt de consacrer sa vie à la politique. Il y évoque Venise, une ville qu’il aime particulièrement et dans laquelle il se rend régulièrement pour prendre du recul. D’où la tentation de s’y réfugier lorsque la tempête au dehors souffle trop fort et oublier un temps la violence du monde politique pour réfléchir à ce qui constitue l’essentiel de la vie. Une expression était née et elle est très usitée, cela vous étonnera, précisément dans le monde politique !

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Tous azimuts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s