Incantation

Crédit photo: Ljupco/ Istockphoto.com

Le mot est peu employé. Pourtant, chaque jour qui nous sépare du 22 avril – date du premier tour de l’élection présidentielle pour ceux qui se seraient coupés du monde – voit fleurir son lot d’incantations : du retour de la croissance au « made in France » en passant par le coût du travail – LE mal de la société française ! – la taxation de ces vilains riches ou encore la remise au travail de ces petites gens sans scrupules qui vivent aux crochets de la société.  Le Petit Robert nous rappelle que ce mot, apparu pour la première fois au XIIIe siècle, désigne à la fois des  « paroles magiques pour opérer un charme, un sortilège » ou « l’action d’enchanter, d’agir avec force par l’émotion ». Il semblerait donc que nos candidats, tout courant politique confondu, aient traversé le miroir. Sont-ils avec Alice au pays des merveilles ou avec Harry Potter à l’école de Poudlard ? Sans doute seraient-ils avisés de se souvenir d’une petite phrase du général de Gaulle (il n’était pas parfait mais il avait pour lui ce qu’on appelle communément le « bon sens ») : « On ne fait pas de politique autrement que sur des réalités. Bien entendu, on peut sauter sur sa chaise comme un cabri en disant l’Europe ! L’Europe ! L’Europe !… Mais cela n’aboutit à rien et cela ne signifie rien. Je répète, il faut prendre les choses comme elles sont ». C’était le 14 décembre 1965, entre les deux tours de la présidentielle. Charles de Gaulle, président sortant, était en ballotage contre un certain François Mitterrand.

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans Le mot de la semaine

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s