Toutes nos envies

Toutes nos envies de Philippe Lioret

Sorti le 9 novembre, le film de Philippe Lioret, Toutes nos envies, semblait alléchant. D’abord pour son casting : Marie Gillain, actrice touchante, tout en subtilité, absente des écrans ces dernières années, et Vincent Lindon, qu’on  se réjouit de voir à chaque sortie de film tant cet acteur joue juste. On se souvient notamment de son rôle de maître nageur apprenant à nager à un jeune réfugié kurde qui s’est mis en tête de traverser la Manche, dans Welcome également signé Philippe Lioret.

Ensuite pour l’histoire : une jeune juge lyonnaise (Marie Gillain), bientôt épaulée par un autre juge plus expérimenté (Vincent Lindon), mène un combat frontal contre le surendettement et les sociétés de crédit qui y participent allègrement tout en se faisant payer très cher leurs services. Voilà pour le décor et les acteurs. Au final, je suis déçue par ce film qui, me semble-t-il, n’a pas su choisir entre le traitement du sujet du surendettement et celui de la maladie qui touche la jeune juge lyonnaise. Le film tombe vite dans le mélodrame, la maladie prenant toute la place, à l’image de la tumeur qui se développe dans son crâne. Avec le surendettement, Philippe Lioret tenait un bon sujet. Pourquoi avoir ajouté la maladie ? La bande-annonce évoque « l’urgence de vivre » mais elle est au final peu traitée. Dommage… les acteurs sont néanmoins très bons dans leur rôle respectif. Autre réjouissance : il y avait beaucoup de monde au cinéma hier !

 

Publicités

Poster un commentaire

Classé dans ça tourne!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s